Butchcook

Butchcook

Du bon pain ?! Rien de plus facile

Et bien oui, aujourd’hui, je me permets de remettre le couvert sur le pain et en l’occurrence le bon pain ! Qui devient de plus en plus rare de nos jours. Cet aliment fut le thème de l'un des premiers articles de mon blog et je suis sûr que j’aurais encore l’occasion d’y revenir tellement il y a des choses à dire.

 

Ce premier article assez complet permettait de réussir son pain à tous les coups. En tout cas, pour moi ça a toujours marché. Cependant, depuis, les choses ont un peu changé de mon côté et du coup, j’ai pensé que cela pourrait être judicieux de partager un peu avec ceux ou celles que cela pourrait intéresser.

 

Alors … Qu’est-ce qui a changé ? Et bien, le mode de cuisson, je suis passé d’un four à gaz à un four électrique. Ce changement fut accompagné d’une grande crainte … Mais, j’y reviendrais un peu plus bas.  Je suis également devenus plus pointilleux sur les quantités. Si bien que la recette se suffit à elle-même, pas besoin de rajouter de l’eau ou de la farine pendant le malaxage de la pâte. La recette qui va suivre combinée avec les conseils que j’avais mis dans mon premier article vous permets en théorie de réussir de magnifiques petits pains au four électrique ou à gaz.

 

De plus, cet été, ma grand-mère m’a fait remarquer que selon elle, ce n’était pas forcément très judicieux de laisser reposer la pâte à pain aussi longtemps. Avant, je la laissais sur la nuit … Mais, après quelques tests, il s’avère qu’elle n’avait pas tord, du coup, j’ai raccourci le temps.

 

Et voici donc l’actualisation de ma recette.

 

-       300 g d’eau (oui je pèse l’eau avec une balance de précision)

-       2 sachets de levure en poudre.

 

Avant de passer à la suite des ingrédients, je mélange ces deux ingrédients avec une cuillère et je rajoute une ou deux petites pincées de sucre. Après tout, il ne faut pas oublier que ce sont les levures qui vont faire lever notre pâte. Que ces levures sont des êtres vivants et que comme nous, elles ne diront pas non à un peu de sucre.

 

-       500 g de farine (moi j’utilise plus que de la farine type 65 pour du pain blanc)

-       10 g de sel fin

 

Et c’est tout. Je ne mets pas d’huile d’olive dans ma recette. Ensuite, je pétris ma pâte une bonne quinzaine de minutes. Difficile à dire avec des mots, mais vous allez voir lorsque votre pâte est assez pétrie … Cela vient avec l’expérience, mais elle est plus élastique et se laisse pétrir bien plus facilement qu’au début. J’ai tendance à  penser que plus votre pâte sera élastique et moins votre croûte sera dure. Même si la cuisson possède également une grande influence sur sa dureté.

 

Je laisse la pâte reposer dans un saladier fariné et recouvert d’un linge propre entre 1h et 2h. Je fais bien attention à mettre ma pâte dans un endroit où il n’y a pas de courants d’air. Il ne faut pas qu’elle croûte. J’ai même tendance à mettre du film plastique pour être sûr que cela n’arrive pas.

 

Ensuite pour la cuisson, c’est simple, il faut bien préchauffer votre four à son maximum. Là, où mon nouveau four est génial, c’est qu’il possède un programme de cuisson spécial pain et pâte à pizza. De plus, par rapport au four à gaz que j’avais, il diffuse de la chaleur en-dessous, mais aussi au-dessus, la cuisson se fait de manière bien plus uniforme et du coup, j’ai des petits pains plus colorés.

 

Personnellement, je les cuis sur des plaques à pizza. Et lorsque j’enfourne mes pains, je verse un peu d’eau froide sur la plaque de mon four afin d'y rajouter un peu d’humidité. Ce conseil, vous le retrouvez dans la vidéo que j’avais postée dans mon premier article.

 

Quoi qu’il en soit … Voilà le résultat … Je vous laisse seul juge de l’évolution par rapport à ce que j’arrivais à avoir auparavant.

 

painelec1.jpg

Tout juste à la sortie du four.

 

painelec.jpg

 

 

En petit bonus, je vous livre mon petit plaisir du moment. On dit que le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée et c’est bien vrai parce qu’il va nous permettre d’entamer la journée, alors autant le faire du bon pied. Dernièrement, je me régale avec mes petites préparations maison. Mais dans notre cas … Imaginez un bon chocolat chaud, des petits pains que j’ai légèrement toasté afin qu’ils soient assez chaud pour que le beurre puisse fondre dessus … Le tout accompagné par une délicieuse mélodie … Pas trop agressive, mais juste ce qu’il faut pour se réveiller du bon pied … C’est derniers temps, c’est Liza et la BO de New York, New York qui me réveille en douceur pendant que je dévore mes petits pains … Rah … C’est juste « priceless ». Sa voix est juste magnifiée par les instruments de l'orchestre qui l'accompagne. Avec ma nouvelle installation, j'ai l'impression de les avoir dans le salon ... Surtout le saxophoniste et les trompettistes.

 

newyorknewyork.jpg

 

Un vrai régal gustatif et auditif qui me permet de commencer ma journée plein d'énergie.

 



30/08/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Journal Intime pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres